AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Lachlan, ou comment sauver sa vie en sauvant celle d'une autre -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
» Auteur» Post

avatar

Linzy-Daneesa L. Barker
The fonda rules your world
♙ STATUT : Ancienne cuisinière de l'équipe de Corée du Sud. J'étais plus ou moins pour la course et je suis tombée amoureuse de l'île.
♙ DATE D'INSCRIPTION : 18/09/2012
♙ CRAYONS CASSÉS : 242
♙ AGE : 26


Informations RPsiennes
♙ EUX:
♙ LES NOTES:
♙ RECOMPENSES ACQUISES:

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Lachlan, ou comment sauver sa vie en sauvant celle d'une autre - Mar 18 Sep - 13:20





Lachlan Mikeo Despres-Snow


feat. Chris Hemsworth

Identité







Age: 06/05/2007 soit 28 ans
Situation: Célibatairement amoureux
Poste, métier: Chef de l'équipe Canada, architecte
Origines: Canadiennes
Passions: Le dessin, la construction, la réflexion, les jeux de casse-tête
Objectif(s): Justement avoir un nouvel objectif dans la vie.
Calme
Moqueur
Ingénieux
Sincère
Travailleur
Réfléchi

Caractère

Ce que je suis: Je pense pouvoir me qualifier comme étant quelqu'un de responsable. De confiant et de déterminé. Je suis peut-être un peu trop sensible également, mais je m'efforce de ne pas le montrer. J'aime aider les gens et je ne demande jamais rien en retour. On m'a souvent dit que j'étais une bonne poire, ça m'a d'ailleurs coûté cher. Mais les gens changent, n'est-ce pas ? Je sais ce que je veux et j'aime me donner les moyens pour y arriver. Il m'arrive bien entendu de jouer les flemmards mais pas lorsqu'il s'agit de choses sérieuses. J'aime les choses élaborées mais surtout les choses que l'on mérite. Il n'y a rien de plus énervant que quelqu'un qui réussi dans tous les domaines en n'ayant rien fait pour. Bien sur, il m'arrive de m'énerver, ça n'est pas parce que je suis calme que je ne suis pas capable de crier. Je suis d'ailleurs très rancunier. Et lorsque je m'énerve, c'est pour une bonne raison ; je suis donc dans ces cas-là quasiment impossible à raisonner. A bon entendeur.

Ce que l'on dit de moi: « Lachlan est parfait en tout point sauf quand il étale ses plans dans le salon ou qu’il oublie d’éteindre la cafetière. Non… vraiment, cet homme-là est une crème. Il m’a sauvé la vie sous bien des angles. Je ne vois vraiment pas ce que je deviendrais sans lui… Sauf quand il oublie de me prévenir qu’il sera en retard, là, je l’étranglerais bien. Quoi que son sourire et un clin d’œil me ferait oublier très vite mon stress passager. Lachlan est comme ça, on lui pardonne tout dès qu’il sourit. »
Lyssa, colocataire et meilleure amie.

« J’ai rarement vu un élève aussi déterminé. Il est très doué et sait parfaitement ce qu’il veut. Alors à partir du moment où il s’est fixé un objectif, il fera tout pour y arriver. Je l’ai déjà vu rester tard le soir à l’université, rien que pour parfaire son travail. Ce petit a de l’avenir, je vous le dis. »
Ancien professeur d’architecture.


« Lachlan ? Ah oui, je me souviens de lui. Un abruti. Trop facile à manipuler. S’il est encore aujourd’hui comme il a été enfant, je ne donne pas cher de sa peau. »
Ancien camarade de classe.


« Un petit bonhomme adorable. Il était toujours content de répondre à mes questions, un très bon élève. Bien trop souvent victime des moqueries et des bêtises des autres, d’ailleurs. C’était dommage pour lui, il ne le méritait pas. Mais que voulez-vous, à cet âge là on ne se rend pas encore compte de tout. »
Ancienne institutrice.


Histoire

Mon passé c'est toute une histoire: Autant entrer dans le vif du sujet, j’ai été adopté. Accident de voiture de mes parents lorsque j’avais un an. Alors j’ai été recueilli par un couple Québécois qui avait déjà deux filles, de quatre et deux ans mes aînées. Je ne peux pas dire que j’ai été malheureux. Je me suis d’ailleurs très bien intégré à cette nouvelle famille ; normal à cet âge-là, vous me direz. Nous vivions à New-York. La maison était chaleureuse et mes parents très aimants. Peut-être que tout ça m’est monté à la tête, car je suis rapidement devenu mielleux. Oui, ou trop gentil, comme vous préférez. On m’a inculqué des valeurs très importantes. Dès mon plus jeune âge, j’ai été très travailleur. Pour moi, il était logique de mériter d’y arriver. De faire tout pour, ne pas juste tout recevoir tel un enfant pourri gâté. D’ailleurs, je ne détestais pas tant que ça l’école, comparé à la majorité des gamins. Oui mais voilà, à être trop gentil et attentionné, ça fini par vous retomber dessus. Non seulement j’étais victime de moqueries dues au fait que j’avais été adopté, mais ensuite, c’est allé plus loin. Des coups, des insultes, même si ça a d’abord commencé par l’obligation de céder mon goûter, j’ai fini par être le gamin à emmerder. Je n’osai pas dire non, je me défendais rarement. Et quand j’avais le cran de le faire, on s’occupait encore plus de mon cas. Ce n’est que lorsque j’ai commencé à être bien amoché que les instit’ se sont rendus compte que quelque chose n’allait pas. Mes parents sont d’ailleurs intervenus pour gueuler comme quoi ils ne surveillaient pas assez bien les gamins dans la cour et devant l’école.

Finalement, j’ai changé d’école. J’avais douze ans. Et j’ai décidé de ne plus revivre ces choses-là. Je suis resté tout aussi gentil, mais les coups, je ne les recevais plus. Les gamins sont tous les mêmes dans le fond, où que ce soit. Alors quand ceux-ci ont commencé à se moquer de moi et vouloir me démontrer leur supériorité, ils n’ont pas compris ce qui leur arrivait. J’ai arrêté leur poing à quelques centimètres de mon visage ; pour la première fois. Oui, j’avais enfin confiance en moi. J’avais le regard dur, la respiration saccadée, la main fermement refermée sur celle de mon assaillant. Celui-ci se rendit compte de son erreur et s’en alla avant que je ne lui retourne la pareille. J’étais complètement flippé, mais j’avais osé me défendre et me rebeller. Après ça, on se garda bien de me provoquer. Il y en a certains qui se sont crus plus forts, encore une fois, mais ces fois-là, ils l’ont senti passer. J’étais déterminé à ne plus me laisser marcher sur les pieds. C’est à partir de là que je me suis affirmé, plus qu’en étant le simple garçon trop gentil. J’étais celui à ne pas embêter. Le petit snob qui faisait toujours comme si tout allait bien. Mais c’était le cas, non ? J’étais doué en cours, j’étais généreux, et de surcroît, j’étais devenu le protecteur à avoir en cas de conflit.

C’est l’année de mes quatorze ans que je rencontrai Lyssa. Lynn, de son prénom à l’époque. Elle est tombée en sortant de la bibliothèque. Naturellement, je l’ai aidée à se relever. Elle avait quelque chose de différent dans le regard, qui me rendait curieux. Alors nous avons discuté, nous nous sommes recroisés, nous sommes sortis, nous étions un bon moment inséparables. Le souci était qu’elle ne me paraissait pas… bien. A force de passer du temps ensemble, je pouvais remarquer les petits changements qui s’opéraient sur elle, et qui n’étaient pas forcément bons. On la battait, c’était évident. Mais bien conscient qu’elle n’apprécierait pas qu’on n’en parle, je n’évoquai jamais le sujet. Et puis deux ans plus tard, on me l’enleva. J’avais quinze ans, et j’avais perdu ma meilleure amie. Aucune nouvelles du jour au lendemain. Impossible de la joindre, je ne la croisais plus nulle part. Alors j’ai fini par me dire qu’elle avait dû déménager. Que pouvais-je faire d’autre ? Alors j’ai continué mon bonhomme de chemin. Mes années au lycée ont été exemplaires. J’avais trouvé ma voix et je vivais bien. Malgré le manque de Lynn, ma vie était agréable. La plus grande de mes sœurs était partie faire ses études à Boston alors que la seconde était restée à New-York et y travaillait comme libraire. J’ai obtenu mon diplôme puis j’ai intégré une école d’architecture. Je pouvais accéder à tout ce dont je rêvais. J’ai bossé comme un dingue pendant des années, et c’est finalement à vingt-quatre ans que je fus officiellement nommé architecte. Une fierté immense. Je pouvais me lancer dans le métier, ouvrir ma propre boite même, si je le voulais. Je me suis d’abord fait embaucher dans une société qui m’accueilli à bras ouverts. Je ne pouvais pas rêver mieux comme première expérience.

Simplement si tout allait bien, ça ne dura pas longtemps. Un soir, je suis sorti du boulot. Il faisait froid, pas très lumineux et surtout, c’était vendredi soir. Les gens étaient donc pressés de rentrer chez eux passer une bonne soirée ; c’est pourquoi il n’y avait pas grand monde dans les rues – oui, ça arrive même à New York. J’ai sentis une pression sur mon épaule qui me propulsa dans une ruelle plus étroite. Le temps que je me retourne, j’entendis « Hé mais ce ne serait pas le petit con qui se prenait pour Superman ? ». J’avais en face de moi les gamins qui avaient voulu m’en mettre dans la face quand j’avais débarqué au collège. Sauf qu’ils avaient grandi, et qu’ils étaient quatre. Ce soir-là, je ne suis pas rentré chez mes parents de suite. J’ai fini dans le coin de la ruelle, le visage en sang, et mes plans déchirés. Je ne voulais pas imposer mon état à la maison, alors après avoir réussi à me relever, je suis allé dans un bar. Je me débarbouillai dans les toilettes, et le patron n’avait rien voulu savoir ; ce pour quoi je le remerciai. J’eus tout le week-end pour m’en remettre, et cacher mes cicatrices. Le lundi, de retour au travail, je n’étais pas confiant. Je ne me sentais pas bien pour la première fois depuis des années. Depuis le départ de Lynn, en fait. Je me sentais humilié, faible, et surtout, je devais expliquer pourquoi je n’avais plus mes plans. Un vrai calvaire. C’est quelques jours plus tard que je reversai mon café sur Lynn.

Ou devrais-je plutôt dire Lyssa. Elle me sauta au cou sans que je n’aie le temps de réaliser qui j’avais en face de moi. Elle avait tellement changé ! Je la serrai dans mes bras aussi fort que je le pouvais. Et puis elle me raconta. Elle me raconta tout, son frère, son opération, ses trafics, sa nouvelle vie. Et au bout du compte, l’évidence de déménager nous apparut. Il fallait que je change d’air, l’occasion était trop belle. Alors nous sommes partis pour Toronto, cette magnifique ville juste à côté de l’endroit où ma famille était originaire – le Québec. Nous nous sommes installés dans un grand appartement tout ce qu’il y a de plus moderne. J’avais de belles économies grâce à mes parents et à l’argent de petits boulots que j’ai pu enchaîner ado, ainsi qu’à mes premières paies de post diplômé d’architecture. A nous deux, nous avons pu nous offrir l’appartement idéal. Et puis j’ai monté ma société. Qu’ajouter de plus ? Que la vie avec Lyssa est aisée. Elle reste ma meilleure amie, nous nous entendons à merveille. Simplement, j’ai ces choses-là, qu’on appelle des sentiments, à son égard. Je me garde bien d’en parler à quiconque. Je ne peux pas espérer plus que ce que nous avons déjà. Bien que ce soit de plus en plus difficile à vivre. Et puis il a y eu ces Jeux. Ces Jeux auxquels elle a voulu participer. Alors j’ai sauté sur l’occasion avec elle, et nous avons pris la tête de l’équipe Canadienne. Que voulez-vous que je vous dise d’autre ?

derrière l'écran


Par quel prénom peut-on t'appeler : Manon, pour changer
Ton pseudo sur la toile : Ysea, Mermaid ou Enary(sea)
Combien tu as soufflé de bougies : 21 dans 9 jours
Comment t'as découvert Search Games : Dans ma tête
Pourquoi tu as décidé de t'inscrire : Pour faire bouger le forum (et parce que ce perso est dans ma tête depuis un moment, ET AUSSI parce qu'avec Lyssa, ça va roxer du poney )
Tu as lu le réglement ? Alors son p'tit code c'est ? : Je m'autovalide, pour changer également
Ta citation favorite : L'habit ne fait pas le moine, mais en moine en jupe, ça craint.
Le mot de la fin:


Cette fiche a été codée par Orange de CSSActif et modifiée par Eylika.


_________________________


❝ I WANNA STAY WITH YOU ▲ CHOCOLATE IS LIFE ❞
Oh I just wanna take you anywhere that you like, we can go out any day any night ; baby I'll take you there. Oh tell me how to turn your love on, you can get, get anything that you want. Baby just shout it out, shout it out. And if you, you want me to, lets make a move, so tell me girl if everytime we touch. You get this kinda rush, baby say yeah, if you don't wanna take it slow, and you just wanna take me home ; baby say yeah, and let me kiss you.
Linzy-Daneesa Lauryn Barker


Dernière édition par Lachlan M. Despres-Snow le Mer 19 Sep - 14:44, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Lachlan, ou comment sauver sa vie en sauvant celle d'une autre - Mar 18 Sep - 13:23

(Dire que j'ai failli faire ça avec Aloys...)

OH AMOUR DE MA VIE !!! On fera des bébés, on fera des jaloux !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Linzy-Daneesa L. Barker
The fonda rules your world
♙ STATUT : Ancienne cuisinière de l'équipe de Corée du Sud. J'étais plus ou moins pour la course et je suis tombée amoureuse de l'île.
♙ DATE D'INSCRIPTION : 18/09/2012
♙ CRAYONS CASSÉS : 242
♙ AGE : 26


Informations RPsiennes
♙ EUX:
♙ LES NOTES:
♙ RECOMPENSES ACQUISES:

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Lachlan, ou comment sauver sa vie en sauvant celle d'une autre - Mar 18 Sep - 13:25

XDDDDDD C'est clair que... XD


_________________________


❝ I WANNA STAY WITH YOU ▲ CHOCOLATE IS LIFE ❞
Oh I just wanna take you anywhere that you like, we can go out any day any night ; baby I'll take you there. Oh tell me how to turn your love on, you can get, get anything that you want. Baby just shout it out, shout it out. And if you, you want me to, lets make a move, so tell me girl if everytime we touch. You get this kinda rush, baby say yeah, if you don't wanna take it slow, and you just wanna take me home ; baby say yeah, and let me kiss you.
Linzy-Daneesa Lauryn Barker
Revenir en haut Aller en bas

avatar

L. Luna Hartley
J'administre Search Games
♙ STATUT : Ancien participant
♙ DATE D'INSCRIPTION : 28/06/2012
♙ CRAYONS CASSÉS : 888


Informations RPsiennes
♙ EUX:
♙ LES NOTES:
♙ RECOMPENSES ACQUISES:

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Lachlan, ou comment sauver sa vie en sauvant celle d'une autre - Mar 18 Sep - 18:33

Rerebienvenue

_________________________

Luna ♥️ Équipe Irlande
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Linzy-Daneesa L. Barker
The fonda rules your world
♙ STATUT : Ancienne cuisinière de l'équipe de Corée du Sud. J'étais plus ou moins pour la course et je suis tombée amoureuse de l'île.
♙ DATE D'INSCRIPTION : 18/09/2012
♙ CRAYONS CASSÉS : 242
♙ AGE : 26


Informations RPsiennes
♙ EUX:
♙ LES NOTES:
♙ RECOMPENSES ACQUISES:

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Lachlan, ou comment sauver sa vie en sauvant celle d'une autre - Mar 18 Sep - 18:38

Merci ma Lunette :slurp: :slurp: :slurp:

_________________________


❝ I WANNA STAY WITH YOU ▲ CHOCOLATE IS LIFE ❞
Oh I just wanna take you anywhere that you like, we can go out any day any night ; baby I'll take you there. Oh tell me how to turn your love on, you can get, get anything that you want. Baby just shout it out, shout it out. And if you, you want me to, lets make a move, so tell me girl if everytime we touch. You get this kinda rush, baby say yeah, if you don't wanna take it slow, and you just wanna take me home ; baby say yeah, and let me kiss you.
Linzy-Daneesa Lauryn Barker
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Linzy-Daneesa L. Barker
The fonda rules your world
♙ STATUT : Ancienne cuisinière de l'équipe de Corée du Sud. J'étais plus ou moins pour la course et je suis tombée amoureuse de l'île.
♙ DATE D'INSCRIPTION : 18/09/2012
♙ CRAYONS CASSÉS : 242
♙ AGE : 26


Informations RPsiennes
♙ EUX:
♙ LES NOTES:
♙ RECOMPENSES ACQUISES:

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Lachlan, ou comment sauver sa vie en sauvant celle d'une autre - Mer 19 Sep - 14:50

Je m'autovalide les gens, j'ai fini

_________________________


❝ I WANNA STAY WITH YOU ▲ CHOCOLATE IS LIFE ❞
Oh I just wanna take you anywhere that you like, we can go out any day any night ; baby I'll take you there. Oh tell me how to turn your love on, you can get, get anything that you want. Baby just shout it out, shout it out. And if you, you want me to, lets make a move, so tell me girl if everytime we touch. You get this kinda rush, baby say yeah, if you don't wanna take it slow, and you just wanna take me home ; baby say yeah, and let me kiss you.
Linzy-Daneesa Lauryn Barker
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Lachlan, ou comment sauver sa vie en sauvant celle d'une autre -

Revenir en haut Aller en bas

Lachlan, ou comment sauver sa vie en sauvant celle d'une autre -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Fantaskey, Beth] Comment sauver un vampire amoureux
» Comment sauver la face... (théorie)
» COMMENT SAUVER UN VAMPIRE AMOUREUX (Tome 2) de Beth Fantaskey
» [AIDE] Comment sauver ses données, flasher ROM, avant d'installer WmM6.5,...?
» Comment sauver une partie sur KGS ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SEARCH GAMES : ATLANTIS :: Vos personnages :: Votre présentation :: On va avoir un souci !-