AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Il y a des fois où un GPS ne serait pas de trop...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
» Auteur» Post

avatar

Gary P. Endson
J'suis un vrai membre tahvu
♙ STATUT : Ancien participant totalement contre la course
♙ DATE D'INSCRIPTION : 28/07/2012
♙ CRAYONS CASSÉS : 133


Informations RPsiennes
♙ EUX:
♙ LES NOTES:
♙ RECOMPENSES ACQUISES:

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Il y a des fois où un GPS ne serait pas de trop... Sam 15 Déc - 12:50





Eilena N. Astriane & Gary P. Endson








Lieu du RP : Au milieu de la rue
Moment du RP : Deux semaines environs après la fête de la communion
Période de la journée : Aube
Statut du RP : Privé
Titre de l'intrigue en cours : Fête de la communion

_________________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Gary P. Endson
J'suis un vrai membre tahvu
♙ STATUT : Ancien participant totalement contre la course
♙ DATE D'INSCRIPTION : 28/07/2012
♙ CRAYONS CASSÉS : 133


Informations RPsiennes
♙ EUX:
♙ LES NOTES:
♙ RECOMPENSES ACQUISES:

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Il y a des fois où un GPS ne serait pas de trop... Sam 15 Déc - 16:14

La lune qui se couche... Le soleil qui se lève... En quelque sorte, il prend la relève. C'est une ronde incessante et magnifique qu'ils exercent tous les deux. C'est poétique. J'aime assister à ce spectacle. C'est un délice pour mes yeux de pouvoir contempler ces mélanges fantastiques de couleur. D'ici, la vue est splendide. L'aube matinale fait presque penser à une aurore boréale. J'envie presque les Atlantes d'avoir la possibilité de regarder cela chaque matin. D'ailleurs, il n'est pas rare de les voir la mine encore à moitié ensommeillée, la tête posée sur leurs paumes ouvertes, en train de s'émouvoir de ces merveilles. J'entends le vent souffler dans les branches à mes côtés. C'est un son rassurant. Une fois que ce moment de sérénité s'achève, on a presque envie de pleurer. Personnellement, je verse parfois quelques larmes, je dois l'avouer.

C'était son dernier jour en Atlantide avant d'enfin rentrer chez lui. Une quinzaine de jours déjà qu'il était ici, et enfin il allait partir. Il languissait déjà le moment où il allait pouvoir revoir sa mère. Bien sur, il avait pu parler pendant les jeux mais c'était différent. Enfin, il allait pouvoir la voir, la revoir pour de vrai. Enfin, il allait pouvoir l'embrasser et la serrer dans ses bras. Il avait bien des amis sur le continents, mais de tous se proches, c'était elle qui lui avait le plus manqué. Et puis... Il avait tellement peur à chaque fois qu'il la laissait avec son beau-père ! C'était un homme tellement détestable... Il espérait que rien ne s'était passé pendant son absence.

Gary fit demi-tour. Cela faisait déjà une bonne demi-heure qu'il était là, à regarder le soleil se lever. Puisque c'était la dernière fois qu'il en avait la possibilité, il avait tenu à passer faire un tour dans un des fameux parcs de l'île, où la vue était si belle. Le jeune homme n'avait d'ailleurs pas été déçu. C'était étrange comme son caractère avait pu changer en quelques mois. Le jeune adolescent toujours excité qu'il était était presque devenu adulte. Il se demandait si il réussirait à retrouver ce garçon plein de joie de vivre... Mais rien ne serait sûrement plus comme avant. Les jeux avait eu lieu, et, au lieu de les arrêter, il y avait participé. C'était une fatalité qui lui donnait envie de se frapper la tête contre les murs. Ces jeux l'avaient fait se perdre. Des gens étaient morts, d'autres mourraient également aussi aux prochains. C'était la dure loi des Search Games.

Le jeune homme fit encore quelques pas dans le parc avant de se retourner à l'hôtel où il était hébergé. Là-bas se trouvaient ses affaires qu'il allait emballer avant de prendre un taxi jusqu'à la gare qui le ramènerait sur le continent, et jusqu'à sa mère...
Il était presque un brin nostalgique à l'idée de quitter l'Atlantide, même si il ne se l'admettait pas. Après tout, l'aventure lui avait toujours paru une chose fantastique, et la civilisation atlante avait l'air fascinante ! Il devait y avoir tellement de choses à faire ici ! Gary était sur que les Atlantes possédaient des ouvrages anciens dans des langues oubliées, qui pourraient être très intéressants à consulter. Il en était donc sur, un jour, plus ou moins proche, ça il n'en savait rien, il reviendrait ici.

A la sortie du parc se trouvait un passage piéton. Après avoir bien regardé des deux côtés, Gary traversa la route avec empressement. Désormais, il devait user de sa mémoire pour pouvoir retrouver son hôtel. Les panneaux étaient rares sur l'île et Gary avait beaucoup de mal à s'y retrouver. Au bout de quelques virages, il se rendit compte qu'il était perdu. Il lança un juron et se fit un tour sur lui même. Il ne se souvenait que de l'apparence de son domicile et ne réussissait pas à se remémorer la route par laquelle il était venu. Il du donc se résigner à demander de l'aide.
Grâce à une chance inespérée, une tête qu'il connaissait apparut devant lui. C'était un miracle ! Une autre participante des jeux ! Si il se souvenait bien, il s'agissait d'une française. Bien entendu, ses connaissance en langues lui permettrait de discuter avec elle comme il le voudrait. Gary courut vers elle sans se poser de questions. Elle sursauta en le voyant à moitié lui sauter dessus pour lui hurler :
« Eh ! Dis-moi, tu saurais pas comment retourner au centre-ville ? »

_________________________

Revenir en haut Aller en bas

Il y a des fois où un GPS ne serait pas de trop...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Toute premiere fois a disney, pleins de questions svp ?
» 1ere fois pour couple d'étudiants
» Je préfère cent fois (sinsemilia)
» sang pour figurines avec 3 fois rien !!!
» Il était une fois l'homme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SEARCH GAMES : ATLANTIS :: Habitations-